AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aramil Mori [Elfe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aramil Mori

avatar

Nombre de messages : 50
Age : 27
Fonction : Roi des elfes
Date d'inscription : 05/04/2006

Niveau du Personnage
Niveau: 4
Vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Aramil Mori [Elfe]   Mer 5 Avr - 21:07

Nom : Mori

Prénom : Aramil

Âge : 1560 ans (26 ans en âge humain)

Peuple : Elfes

Fonction demandée : Roi

Description physique : Aramil est d'un naturel ténébreux qui se refléentent assez bien sur son physique.
Ses longs cheveux noirs sont fous, indisciplinés et s'en vont dans tous les sens.
Ses grands yeux noirs reflétent une grande tristesse et une sorte de mal être.
Sa silhouette est fine et féline et se terminent en de longs doigts agiles.
Il sait se battre, avec son arc et sa fine épée, il se bat avec une sorte de rage desespérée qui lui rend bien service.

Description morale : On le surnomme le "triste roi".
En effet ce dernier passait toute sa longue vie dans els arts elfiques où il se complaisait.
Mais ouvrir les yeux trop grand fait trop bien voir le monde.
Aramil s'est peu à peu replié dans son destin tel qu'il le voit: triste, noir et sombre.
Il semble se dépétre de ses noires pensées quand de ses doigts agiles il entreprend une esquisse sur un tableau ou une note sur un cistre.
Une seule autre chose lui fait apparaître de vives lumiéres dans son regard noirs:
Sa reine.
Elle est sa lumiére, son jour.

Histoire : Une pensée vagabonde maraude dans le passé.
Moment d'inatention qui ramène à hier.
Hier,

Il y'avait cette ancienne et vieille famille noble un peu déchue, vivant de ses lubes passagère à leur manière.
Abandonnant leur si petite sociabilisation pour leurs idées plus ou moins controversées.
Ils vagabondent, rôdent et ils n"ont que faire de leurs contemporains elfiques au combien mégalomanes.
Leurs liens avec les autres races se restreignaient à l'utilité.
Il eut fallu qu'une descendance naisse.. pourquoi pas ?
Le Descendant est né et ai livré aux autres elfes...
Un enfant ne peut pas suivre les chemins vertueux, magnifiques mais laborieux et tortureux d'un esprit qui rempli d'idée traverse le monde.

L'enfant parle peu, mais regarde.
Par son air taciturne et son mutisme, il repousse les quelques enfants de son âge.
Il n'en à strictement rien à faire, il vit autrement.

Il ne suit pas l'enseignement des Anciens..
Ces vieux sont rébarbatifs et imbue d'eux même au possible.
Il erre dans les bois, montant dans les arbres, regardant le spectacle de ce monde à travers ses yeux noires, sans reflet...

L'enfant d'hier s'en alla trop loin ce jour-ci..
Assez loin pour que ses pieds agiles et léger foule une terre Huamine dévastée.
Une terre repue de sang et jonchée de cadavres.
Comme ca cadavre d'enfant pendu au milieu du village, une peluche par terre qu'il avait dû laisser tomber avant d'expier sa dernière peite bulle d'air.
L'enfant d'hier marcha, les lévres closes, les sourcils légèrement froncés, les traits fermés.
Il avait une dague à la main et s'écorcha les mains pour descendre de la corde le petit pendu.

Puis il rentra, muet, le regard plus fermé que jamais.

La communauté l'enferma dans la catégorie des associals que reléguait bien sa famille qui ne passait désormais que très peu.
Mais le regard noir s'entraînait désormais aux armes et s'enfermait dans la musique.
Musique, forte puissance qui procure l'émotion et entre autre, la combativité.

La communauté fut à deux doigts de le bannir mais la Lumière les en empêcha.
Aëla Mori..
Rencontre pour le moins hasardeuse...
Elle ouvrit sa noire coquille et sut lire en lui.
L'armure recouvrait bien des plaies et Aramil lui en fut reconaissant.
C'était la seule qui s'était donné cette peine, et s'était la seule qu'Aramil pouvait tolérer dans son irascibilité.

Il n'était pas né pour être roi.
Il est une sorte de errant.
Seulement pour elle, il s'y plia...
La communauté ne voyait pas non plus en lui un roi.. mais Aramil se fichait plus que toute autre chose des rumeurs, du "superflux".
Ces dernières rumeurs ne purent d'ailleurs longtemps tenir car au dépend de tous, Aramil montra qu'il possédait de la sagesse derrière son sombre regard.
Il développa les qualités requises grâce à l'éclat d'Aëla.

Signes particuliers : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aramil Mori [Elfe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arinos, elfe
» L’elfe de l’étang…
» Arya//Elfe [Libre]
» Gwendal LeGrand, Fils du guerrier elfe Otomaî Dûltan .
» Couleur de la cape de haut elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Recensement-
Sauter vers: